rapport de la conférence de Presse du 4 septembre 2014

logo

Cercle dans lequel il y a la carte du Cameroun (pour indiquer la dimension nationale du projet) et une personne aux yeux bandés (symbole de la déficience visuelle) assise devant un ordinateur portable. Tout autour du cercle on a l’abréviation ANAUMIC en grands caractères, suivie de sa définition en petits caractères.


RAPPORT DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU 4 SEPTEMBRE 2014


Retour page Rapports Ateliers_



RAPPORT DE LA CONFERENCE DE PRESSE (Yaoundé / Salle de fêtes du Collège de la Retraite / 04 septembre 2014)



L’an 2014 en date du 04 septembre, l’Association Nationale des Aveugles Utilisateurs du Matériel Informatique du Cameroun (ANAUMIC), a choisi, dans le cadre de son plan d’action 2014 de se présenter aux médias nationaux à travers l’organisation d’une conférence de presse.
Cette rencontre avec les historiens du présent a eu pour cadre la salle des fêtes du Collège de la Retraite, gracieusement offerte par le Maître des lieux, le Révérend Père Principal.
Prévue pour démarrer à 09H00, la Conférence a finalement débuté avec 30 minutes de retard, retard dû à l’attente des journalistes.
Plusieurs médias aussi bien de la presse écrite qu’audiovisuelle ont répondu favorablement à l’invitation de l’ANAUMIC. Il s’agit notamment de :



photo

Les journalistes et invités dans la salle




1- Organes de presse écrite
a) Quotidien « Le jour » ;
b) Quotidien « Cameroon Tribune ».

2- Chaînes de Radio diffusion
a) Radio « Amplitude FM » ;
b) Radio « Sky one » ;
c) Radio CRTV centre ;
d) CRTV FM 94 ;
e) Satellite FM ;
f) TBC radio ;
g) Good News radio ;
h) Radio Venus ;
i) Radio Kiss FM.

3- Chaînes de télévision
a) Canal 2 international ;
b) CRTV télé ;
c) Afrique Média ;
d) LTM TV ;
e) NEW TV.


Cet instant d’échange s’est articulé autour de deux points majeurs. La présentation de l'Association, le chemin parcouru et enjeux de l’heure (1), un témoignage suivi de la démonstration de l'usage d'un ordinateur par un aveugle (2).
Les panélistes étant installés, le modérateur en la personne de M. Jean-Pierre EWANE, a ouvert les échanges par la lecture de l’autorisation préfectorale relative à la tenue de cette Conférence de presse.
C’était non sans avoir dit la gratitude de l’ANAUMIC aux différents médias qui, par leur présence ont fait le serment d’accompagner cette association dans son plaidoyer pour la vulgarisation de l’informatique accessible aux aveugles.
Cette brève introduction lui a permis de passer la parole au Président de l’ANAUMIC pour son mot.


II- Synthèse des interventions

1- Mot du président de l’ANAUMIC
Prenant la parole en premier lieu, le Président de l’ANAUMIC Daniel KENGNI TIOMO, a présenté sa profonde gratitude au Révérend Père, Principal du Collège de la Retraite, pour l’offre gracieuse de la salle abritant les travaux de cette Conférence de presse.
Par ailleurs, la connaissance des TIC adaptés à leur handicap a été présentée comme l’un des remèdes pour sortir de l’oisiveté bon nombre d’aveugles camerounais qui écument nos rues suite à l’échec de leur éducation.
Il a achevé son propos par une exhortation invitant les journalistes à s’impliquer dans l’œuvre de sensibilisation que l’ANAUMIC entend effectuer dans le triangle national.
Les journalistes sont à compter de ce jour les « ambassadeurs » de l’ANAUMIC, a-t-il déclaré.
Après ce propos, il était venu le moment de donner la parole au Chargé des projets de l’ANAUMIC, pour la présentation de l'Association, du chemin parcouru et des enjeux de l’heure.


2- Présentation de l’ANAUMIC, Chemin parcouru et défis


Cette occasion a permis à Urbain Serge KENNE de rappeler que l’ANAUMIC est une jeune association née le 28 octobre 2008, à l’initiative d’un groupe de jeunes formés en Informatique adaptée.



photo

le Chargé des projets à gauche tenant un micro et le secrétaire général tout à côté


Il a souligné que ce projet voit le jour dans un contexte caractérisé par un analphabétisme numérique sévère chez les aveugles et malvoyants camerounais dont l’effectif est de 640 000 selon les enquêtes réalisées par le Comité National de Lutte contre la Cécité (CNLC), en 2005.
Il a également été question pour le Chargé des projets de présenter les réalisations de l’ANAUMIC pour le mandat en cours.
Il en ressort ce qui suit :
- La communication régulière dans les médias audio-visuels et presse écrite ;
- La création d’un site Web : http//anaumic.fr ;
- L’organisation des ateliers/séminaires à travers la grande caravane nationale lancée à Foumban, le 22 août 2013, et qui est passée par Bafoussam, le 6 décembre 2013 ; puis à Yaoundé VI le 24 février 2014, et par Monatélé du 5 au 6 août 2014) .
- La sensibilisation à travers des projections de films audiodécrits et accessibles (notamment le 07 septembre 2013 au Djeuga Palace et le 24 février au centre social de Yaoundé VI) ;
- La tenue de la présente Conférence de presse.
Par ailleurs, analysant le rapport entre TIC et inclusion sociale, l’intervenant a présenté ces nouvelles technologies comme un accélérateur de l’intégration sociale des déficients visuels du Cameroun.
Il a aussi relevé les bénéfices que les TIC permettent d’engranger sur le plan de l’éducation notamment par leur propension à faciliter l’accès à la documentation via leur numérisation.
Pour terminer, Urbain Serge KENNE a indiqué que le principal défi pour les non voyants camerounais est non seulement celui de la difficulté d’accès aux logiciels adaptées qui sont onéreux, mais aussi celui de la mobilisation des acteurs étatiques et de la société civile pour la réduction du fossé numérique qui empêchent les aveugles d’entrer résolument dans le troisième millénaire et de participer à la construction d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035.


3- Témoignage et démonstration de l’usage d’un ordinateur par un aveugle


La dernière articulation concernant les exposés faits par les panélistes était réservée au témoignage et démonstration de l'usage d'un ordinateur par un aveugle. Ainsi, Léonel Joël TCHUENTE, aveugle dès l’adolescence, a séduit les médias par l’histoire de la survenue de sa cécité, alors qu’il venait à peine d’achever le premier cycle du secondaire.
Ayant perdu la vue, il a eu la chance d’entrer en connexion avec les TIC adaptées, ce qui lui a donné une seconde vie.
Il a alors gardé son courage en persévérant sur le chemin de l’école, d’où l’obtention d’un Baccalauréat A4 Espagnol. Grâce à sa maîtrise de l’informatique adaptée, il poursuit avec brio ses études en Communication à l’Institut Supérieur Siantou où il est inscrit en première année du cycle BTS.
Gardant la parole, M. TCHUENTE par ailleurs Secrétaire Général de l’ANAUMIC et Formateur lui-aussi, a une fois de plus et de manière directe, fait une démonstration au public de l’usage d’un ordinateur par un aveugle.
Il faut relever que le microphone était rapproché de l’ordinateur portable pour relever l’écho de la synthèse vocale afin de permettre à toute l’assistance d’écouter ce qui est fait par les mains de M. TCHUENTE.
Tour à tour, les manipulations ont été faites dans le Système d’Exploitation Windows, dans l’application Microsoft Word et dans une bibliothèque numérique installée sur son ordinateur portable.
L’intérêt du public était véritablement porté sur cette démonstration car il fallait voir de près pour plusieurs, avant d’accepter et aller relayer.


4- Questions/Réponses



photo

Le président de l'Anaumic au centre, à sa droite la trésorière et le modérateur à gauche


Au terme de toutes ces interventions des panélistes, le moment d’ouvrir les débats est arrivé. Plusieurs questions ont donc été posées notamment sur les principaux objectifs poursuivis par l’ANAUMIC.
De manière claire, a répondu le Président de l’ANAUMIC, l’objectif de l’association est de permettre au moins à 70% des aveugles camerounais d’accéder aux TIC adaptées.
Cet objectif principal a été décliné en objectifs secondaires notamment l’équipement des aveugles, des centres d’encadrement de ces derniers et la sensibilisation du grand public.
De même, une question a été adressée au Secrétaire Général concernant l’approche que l’ANAUMIC a adoptée pour mener ses activités sur le terrain.
M. TCHUENTE, en sa qualité de Formateur, a saisi l’occasion de la question pour rappeler la stratégie de l’association au sujet de la recherche des moyens financiers, de la sélection des participants et du déroulement des sessions de sensibilisation/formation.
Il a ajouté que tout cela a bien évidemment un coût et c’est pourquoi il a souhaité voir les âmes de bonne volonté se manifester.


III- Conclusion

Après 45 minutes d’échanges, la salle a été libérée, et les questions ont continué à être répondues à l’extérieur à travers des interviews groupées et individualisées.
Ainsi, c’est aux environs de 10H50 que la Conférence de presse a pris fin, autour d’un petit cocktail offert par l’ANAUMIC.





Fait à Yaoundé, le 08 septembre 2014.




Le Chargé des Projets,Urbain Serge KENNE

Le président de l’ANAUMIC, Daniel KENGNI TIOMO




Contact


POUR TOUTES VOS DEMANDES, REMARQUES OU SUGGESTIONS, ENVOYEZ UN E-MAIL A :


Association Anaumic_Cliquez ici :


Renseignements complémentaires au :
(+237) 243 56 70 34
699 48 06 88
674 73 57 56
691 83 87 81



Adresse Postale:
B.P. 159
YAOUNDÉ
Cameroun

Retour page Rapports Ateliers_