Rapport atelier Yaoundé des 25 et 26 février 2014

logo

Cercle dans lequel il y a la carte du Cameroun (pour indiquer la dimension nationale du projet) et une personne aux yeux bandés (symbole de la déficience visuelle) assise devant un ordinateur portable. Tout autour du cercle on a l’abréviation ANAUMIC en grands caractères, suivie de sa définition en petits caractères.


Rapport de l’atelier de sensibilisation, de vulgarisation et d’initiation des aveugles aux TIC adaptées à la déficience visuelle, Yaoundé 6ème, 24 et 25 février 2014.

Retour page Rapports Ateliers_



L’association Nationale des Aveugles Utilisateurs du Matériel Informatique du Cameroun (ANAUMIC) a tenue un atelier de formation et de sensibilisation des aveugles dans le département du Mfoundi, dans la poursuite de son projet de sensibilisation et de vulgarisation des TIC adaptées aux aveugles les 24 et 25 février 2014 dans les locaux du centre social de Yaoundé 6.
Cet atelier, le tout premier de l’année 2014, a vu la présence de Madame le Maire Esther EFFA, représentante du Maire ; Madame le chef de centre social de Yaoundé 6 Claudette ANABA ZIBI, ainsi que la présence de l’équipe de vision 4, des participants et quelques guides.
Nous avons noté l’absence du sous-préfet empêché. Cet atelier s’est déroulé en respectant le programme préétabli, décliné dans les articulations suivantes.


I. journée du 24 février
Cette journée va débuter de bonheur pour les responsables de l’ANAUMIC, notamment celle du délégué régional pour le centre M. Alain MVONDO qui va arriver sur le site de l’atelier le premier, accompagné de son guide.
Il sera rejoins par le Secrétaire général M. Leonel Joël TCHUENTE. L'attentes des participants ainsi que du matériel pour l’équipement de la salle vont donc débuter.
C’est aux environs de 09 heures que la logistique pour l’équipement de la salle sera disponible et installée. Par la suite, les premiers participants vont se signaler.
Va suivre l’arrivée du président de l’ANAUMIC, de Madame le maire ainsi que son accueil de même que leur installation.
Le décor étant planté, la cérémonie officielle a débuté Par les souhaits de bienvenue ainsi que la présentation des différentes articulations de cet atelier par le modérateur.


1. Des allocutions.
Cette phase sera ouverte par la maîtresse des lieux, Madame le chef du centre social qui en quelques mots va souhaiter la bienvenue à tous et que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions.
À sa suite, Alain NVONDO, délégué régional de l’ANAUMIC pour le centre va prendre la parole.


2. Mot du délégué régional de l’ANAUMIC pour le centre.
M. Alain MVONDO va dans son discours présenter l’ANAUMIC ainsi que le projet de sensibilisation et de vulgarisation des TICS chez les aveugles, qui vise à capacité les aveugles du Cameroun en général et ceux du Mfoundi en particulier en informatique adapté à leur déficience.
Suivra le président de l’ANAUMIC.


3. Mot du Président de l’ANAUMIC
Le Président de l’ANAUMIC M. Daniel Kengni Tiomo va dans son discours, présenter les objectifs de l’ANAUMIC ainsi que les différentes étapes déjà parcourues par le projet de sensibilisation notamment l’atelier pilote de Foumban, celui de Bafoussam et à présent celui de Yaoundé.
Il ne va pas manquer de dire que se projet vise à couvrir l’ensemble du territoire national et que d’éventuels partenaires qui pourraient accompagner ce projet ambitieux seraient les bienvenues.


4. Mot de Madame le Maire.
Madame le Maire, représentante du Maire, dans sa prise de parole, va commencer par féliciter cette initiative qui vise à sortir les aveugles camerounais de l’analphabétisme du millénaire avant de dire toute sa joie de présider l’ouverture de cet atelier.
Elle va demander aux participants de tirer profit de tout ce qui sera dit durant ces travaux afin de ne par rester en marge de l’évolution du monde.
Elle va poursuivre en disant que les TICS concernent tout le monde, et les aveugles aussi, va-t-elle soutenir Avant de poursuivre en disant que la mairie de Yaoundé 6 est disposée à accompagner ce type de projet.
En s’adressant directement aux femmes, elle va demander à ces dernières d’être à la hauteur de tous les défis qui se présentent à elles afin de ne pas demeurer à la traine.
Et comme cerise sur le gâteau et marquer toute son adhésion à ce projet, Madame le Maire annonce la remise à chaque participante un pagne de la journée internationale de la femme, et de quoi acheter des rafraîchissants des participants ; ce qui ne va pas manquer d’arracher à toute l’assistance une salve d’applaudissement.
C’est sur ce que Madame le Maire va déclarer ouverte l’atelier de sensibilisation et de vulgarisation des TICS adaptées à la déficience visuelle dans le Mfoundi.


2. démonstration pratique sur l'appropriation des tics chez les aveugles par le — formateur non-voyant à l'ANAUMIC

Le programme de la journée va se poursuivre par la démonstration faite par M. Leonel Joël TCHUENTE sur l’appropriation des TICS par un aveugle.
Dans son aisance habituelle, il va faire des manipulations sur un ordinateur et sur un téléphone adapté, afin que les participants et les illustres invités découvrent les capacités d’un non-voyant dans la manipulation de l’outil informatique.
Pendant cette démonstration, le caméraman de vision 4 va faire quelques prises de vue.
Après cette phase de démonstration, compte tenu du programme très chargé de madame le maire elle quitte les lieux en donnant rendez-vous pour le lendemain, à l’occasion de la cérémonie de clôture, non sans remplir un devoir de postérité à travers la prise de photo de famille.




photo

et voici la photo de famille!


3. Pause-café

Après la démonstration pratique, le comité d’organisation avait prévu quelques choses pour que les uns et les autres puissent reprendre des forces.


4. initiation des participants à l’usage d’un ordinateur

Dans cette phase pratique, les huit (08) participants vont se constituer en groupe pour le début de l’initiation.
Les formateurs à l’ANAUMIC à savoir Daniel Kengni Tiomo et Leonel Joël TCHUENTE, vont s’évertuer à expliquer l’environnement Windows, l'utilisation de Microsoft Word, de JAWS/NDVA et la connaissance fondamentale de l’ordinateur, afin de rendre cette pratique accessible aux participants. Ces travaux prendront fin aux environs de 16h en ce donnant rendez-vous le lendemain.



II. journée du 25 février

La matinée de cette deuxième journée est consacrée à quelques articulations bien identifiées. Il s’agit notamment de la poursuite de la session de la veille, de l’identification de quelques obstacles, de la projection de l’audiodescription et de la remise des attestations de participation et don.



photo

Une vue d'ensemble de l'Assemblée



1. Séance de question et identification des obstacles
Après avoir fait la ronde des préoccupations de chaque participant sur les difficultés rencontrées dans l’accès aux TIC adaptées, il revient chez tous que le manque de matériel est un obstacle majeur.
Pour les stagiaires, il est souhaitable non seulement d’organiser davantage ce type de cession, mais aussi et surtout de les inscrire dans la durée.
Les appuis en matériel adapté seraient la bienvenue.
Cet examen a laissé place à la projection de l’audiodescription.


2. Projection de l’audiodescription


Une projection de film audiodécrit a été fait, dans l’optique de montrer aux participants présents que les TIC brisent beaucoup de frontières quant à l’accès à l’information et aux loisirs.
En effet, une série de courts-métrages a permis, dans le style audiodécrit, aux participant de comprendre comment un non-voyant doit être guidé dans divers environnement notamment au bureau, sur la chaussée, à table, etc. Tout cela dans la grande satisfaction des cinéphiles aveugles.


3. Remise des appuis et attestations de participation.

Cette dernière articulation s’est déroulée dans l’émotion et l’enthousiasme général. Car, après le travail, des instants de joie.
Ainsi, tous les participants ont reçus leur attestation de formation.
Mais en ce qui concerne les filles aveugles participantes et guides, la fleur de la promesse de Madame le Maire a tenu ses fruits.
L’offre promise sera constituée de six (06) pagnes que madame le Maire remettra à six non-voyantes.
Pour terminer les travaux de cet atelier, quelques impressions des participants ont été recueillies.
Ils s’accordent tous à remercier l’initiative de l’ANAUMIC et de son président.
Ils recommandent que les structures d’encadrement des aveugles soient invitées à s’intégrer dans cette dynamique pour l’élargissement de l‘action.
Tous les acteurs, facilitateurs et guides ont reçu la reconnaissance des participants, sans oublier toutes les âmes de bonne volonté qui ont d’une manière ou d’une autre, de près ou de loin, œuvrées à la réussite de la tenue de ladite session.


4. Clôture de l’atelier

Tout d’abord, le président de l’ANAUMIC doit procéder aux remerciements du bureau exécutif à l’ensemble de tous les intervenants. Il va également dire que désormais l’ANAUMIC est plus que présente dans les actions visant la réduction du faussé numérique chez les aveugles.
Mais qu’elle a besoin d’être soutenu pour cette approche de l’inclusion numérique des aveugles camerounais.
Puis, Madame le maire, prenant de nouveau la parole, va déclarer clôt l’atelier de sensibilisation et de vulgarisation. Elle va présenter ses encouragements et ses félicitations à l’ANAUMIC et faire part de sa satisfaction, avant de dire qu’elle reste disponible pour toute autre sollicitation.





Fait à Yaoundé, le 28 mars 2014




Le Délégué Régional Centre,Alain MVONDO

Le Secrétaire Général, Léonel Joël TCHUENTE






>

Contact


POUR TOUTES VOS DEMANDES, REMARQUES OU SUGGESTIONS, ENVOYEZ UN E-MAIL A :


Association Anaumic_Cliquez ici :


Renseignements complémentaires au :
(+237) 243 56 70 34
699 48 06 88
674 73 57 56
691 83 87 81



Adresse Postale:
B.P. 159
YAOUNDÉ
Cameroun

Retour page Rapports Ateliers_