Rapport atelier Monatélé

logo

Cercle dans lequel il y a la carte du Cameroun (pour indiquer la dimension nationale du projet) et une personne aux yeux bandés (symbole de la déficience visuelle) assise devant un ordinateur portable. Tout autour du cercle on a l’abréviation ANAUMIC en grands caractères, suivie de sa définition en petits caractères.


RAPPORT DE L'ATELIER DE MONATÉLÉ 5 ET 6 AOÛT 2014


Retour page Rapports Ateliers_





Introduction

En accord avec son projet de sensibilisation et de vulgarisation des TIC adaptées à la déficience visuelle, l’Association Nationale des Aveugles Utilisateurs du Matériel Informatique du Cameroun (ANAUMIC) a organisé dans les locaux du Centre Social de la ville de Monatélé, département de la Lékié, du 05 au 06 août 2014, un atelier de sensibilisation et de formation des aveugles de cette localité aux TIC adaptées.
Cet atelier, quatrième du genre, visait à sortir les aveugles de cette contrée de l’analphabétisme du millénaire et « briser l’écran qui sépare les aveugles de l’ordinateur».
Tel est d’ailleurs le slogan qui guide ce projet ambitieux qui voudrait couvrir l’ensemble du territoire national.
La délégation de l’ANAUMIC qui a fait le déplacement était composée de :
1. Daniel KENGNI TIOMO, Président de l’ANAUMIC ;
2. Leonel Joël TCHUENTE, Secrétaire Général ;
3. Martine ATANGANA MENGUE, Trésorière ;
4. Urbain Serge KENNE, Chargé des projets ;
5. Alain MVONDO, Délégué de l’ANAUMIC pour la région du Centre.
Il est à noter que Mirabelle MVOE, membre et guide de l’ANAUMIC, et originaire du département de la Lékié, nous attendait sur place, car c’est elle qui était chargée des modalités de réalisation pratique de cet atelier à Monatélé.


1. Départ de la délégation de l’ANAUMIC
C’est le lundi 04 août 2014, à la tombée de la nuit, que nous avons embarqué pour la ville de Monatélé à bord d’un car de transport interurbain de l’Agence Charité Voyages.
Initialement prévu à 15 heures, c’est à 19 heures que nous avons finalement pris la route, pour cause, un retard du au chargement du car.
C’est finalement aux environs de 21 heures et sous une température humide que la ville de Monatélé nous a accueillie. Après des retrouvailles chaleureuses avec Mirabelle, nous avons tout de suite embarqué à nouveau sur des motos, unique moyen de transport dans la ville, pour la direction de l’auberge du groupe Santa Benedicta qui devait nous servir de quartier général.
Une fois installés, c’est autour d’un dîner que nous avons fait les dernières mises au point pour la cérémonie d’ouverture du lendemain.


2. Ouverture officielle de l’atelier
2.1 Allocutions d’ouverture
Le mardi 06 août, il est 08 heures 30 mn lorsque nous arrivons au Centre Social de Monatélé où nous sommes accueillis par certains participants déjà présents.
Après l’échange de quelques civilités, le travail a pu commencer.
Mirabelle MVOE, assistée de Serge KENNE vont disposer les chaises, tables et autres logistiques.
Par la suite, l’enregistrement et la remise des Kits de formation aux participants se sont faits.
Après cette mise en condition des participants, on a assisté à l’arrivée des autorités administratives, ce qui a permis le début effectif de la phase cérémonielle de l’atelier, avec notamment l’exécution de l’hymne national.

a. Mot du Chef Centre Social de Monatélé
En lieu et place de Madame le chef de Centre Social souffrante, son représentant, en l’occurrence M. NOMO BIDJOGO Parfait, va dire combien il est important que les aveugles soient écoutés et encouragés dans leurs efforts, avant de remercier l’ANAUMIC pour cette initiative louable, celle de former les aveugles de Monatélé aux TIC adaptées à leur déficience.
Il va terminer en souhaitant la bienvenue à tous. Il va ainsi céder la tribune d’expression au Président de l’ANAUMIC.

b. Mot du Président de l’ANAUMIC
Dès l’entame de son propos, le Président de l’ANAUMIC a dit tout l’honneur qui lui revient de prendre la parole lors de cette cérémonie d’ouverture de cet atelier de Monatélé.
Il a poursuivi en faisant une brève présentation de l’ANAUMIC ainsi que ses missions notamment fournir des conseils aux aveugles en matière d’informatique, organiser et animer des ateliers de sensibilisation, rechercher des voies et moyens permettant de faciliter l’accès des aveugles aux TIC adaptées, ainsi que contribuer à leur divertissement à travers l’audiodescription.
Il va ajouter que l’ANAUMIC a pour ambition de toucher le maximum d’aveugles et leur faire comprendre que le développement du Cameroun se fera avec eux.
Il va remercier les forces vives de Monatélé, le Chef du Centre Social, la représentante du Maire, le représentant du Sous préfet de Monatélé ainsi que le bureau exécutif de l’ANAUMIC pour tous les efforts consentis pour l’organisation de cet atelier.
Il va terminer ses propos en exhortant tous les participants à profiter au maximum de cet atelier et d’y mettre du leur.
Car dit-il : « Dans un avenir très proche, les non-voyants du Cameroun ne se passeront plus des TIC ».

c. Mot de Madame le Maire
Madame le Maire a commencé son propos par une déclaration forte : « Ce n’est pas parce qu’on est aveugle qu’on ne peut pas vivre ».
Par la suite, elle a encouragé cette initiative et nous a fait part de l’engagement de la Mairie à accompagner l’ANAUMIC lors des prochains projets car, le Maire titulaire étant absent, et l’information relative à la tenue de cet atelier leur étant parvenue tard, rien n’a pu être fait pour dégager un quelconque soutien.
Pour terminer, elle a salué vivement cette initiative et a souhaité que celle-ci puisse toucher tous les enfants handicapés en général, et les aveugles en particulier.

d. Mot du Sous-préfet
Le représentant de Madame le sous-préfet a pour sa part exprimé l’immense honneur pour lui de prendre la parole à ce rendez-vous de la découverte.
Il a ensuite délivré le message de Madame le sous-préfet, empêché, qui souhaite que cette action soit pérenne.
Aussi, il a achevé cette très brève allocution en déclarant ouvert l’atelier de sensibilisation et de vulgarisation des TIC adaptées aux aveugles dans la ville de Monatélé.

2.2 Exposé sur l’importance des TICS dans la vie des aveugles
C’est le chargé des projets de l’ANAUMIC, Urbain Serge KENNE, qui a eu la responsabilité de présenter cet exposé.
Il ressort de cette intervention que les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont susceptibles d’accélérer l’intégration sociale des déficients visuels camerounais.
Cet exposé a également passé en revue les bénéfices que les TIC permettent d’engranger sur le plan de l’éducation notamment par leur propension à faciliter l’accès à la documentation via leur numérisation.
En outre, le Chargé des projets de l’ANAUMIC a indiqué que le principal défi pour les non voyants camerounais est non seulement celui de la difficulté d’accès aux logiciels adaptées qui coûtent extrêmement chers, mais aussi celui de la mobilisation des pouvoirs publics, de la société civile et des partenaires internationaux pour la réduction du fossé numérique qui empêche les aveugles d’entrer résolument dans le troisième millénaire et de participer au développement de leur pays.

2.3 Démonstration pratique de l’appropriation des TICS par un aveugle
A la suite du brillant exposé présenté par le chargé des projets, la phase pratique de l’utilisation d’un ordinateur par un non-voyant va être faite par Leonel Joël TCHUENTE.
Il va dans un premier temps rappeler à l’assistance qu’il est lui-même non-voyant et utilise en toute autonomie un ordinateur avant d’ouvrir le logiciel Word, de saisir un texte et appliquer quelques modifications.
Par la suite, il va démontrer comment à l’aide d’un ordinateur, le non-voyant peut consulter de nombreux dictionnaires et retrouver facilement la définition d’un mot, ce qu’il va d’ailleurs faire sans difficultés.
Pour finir, il va présenter à toute l'assistance, une bibliothèque numérique de plus de trois cent livres qui se trouve dans son ordinateur et qui lui est accessible.
Toutes ces manipulations vont se faire sous les regards impressionnés de tous les clairvoyants présents.
C’est par cette phase pratique que va se terminer la journée avec une photo de famille et une pause déjeuner avant d’entamer la formation.



photo

voici la photo de famille prise à Monatélé!


3. Déroulement de la formation
La seconde partie de cet atelier essentiellement basée sur la formation, était animée par Leonel Joël TCHUENTE et coordonnée par le Président, assisté par les autres membres de la délégation de l’ANAUMIC.
Elle a commencé en fin de matinée de Mardi pour s’achever à la mi-journée de Mercredi.
La dite formation était axée sur les points suivants :
1. La présentation physique d’un ordinateur ainsi qu’un clavier standard (105 touches) ;
2. Le démarrage d’un ordinateur ;
3. Les différents pavés d’un clavier standard ;
4. L’environnement Windows ;
5. Microsoft Word ;
6. La saisie de texte.




photo

Une photo de Léonel pendant la formation

photo

On voit Daniel et Léonel pendant la formation


4. Difficultés rencontrées
Au terme de cet atelier, un échange entre les participants et les membres de l’ANAUMIC a eu lieu afin de déceler les obstacles qui pourraient empêcher les non-voyants de la ville de Monatélé de se former en informatique.
Car reconnaissons le, deux jours sont largement insuffisants pour permettre à un non-voyant d’utiliser un ordinateur.
C’est ainsi que, certains participants ont relevé les difficultés suivantes :
-Tsimi : Le manque de matériel, absence des associations à Monatélé qui forme les aveugles en informatique ;
- Julien : Vous avez semé et si vous laissez périr dans les herbes, elle ne produira pas. D’où l’importance de penser à des formations plus complètes ;
- Emilienne : Vous êtes venus nous réveiller, allez de l’avant.

Conclusion
Après entretien avec les participants, l’idée générale qui se dégage est la nécessité de trouver des moyens afin de permettre que des formations à long terme puissent se faire et que l’ANAUMIC puisse couvrir l’ensemble du département.
Séance tenante, un relais entre les aveugles de Monatélé et l’ANAUMIC a été désigné en la personne de Tsimi.
Après la cérémonie de clôture présidée par le représentant de Madame le sous-préfet et la remise des attestations aux participants, un repas apprêté par l’ANAUMIC a été offert à tous. Par la même occasion, Mirabelle MVOE a été élevée au rang de « fille de la Lékié » par les doyens de ce séminaire, au vu du travail de terrain abattu pour la tenue de cet atelier à Monatélé.





Le Chargé des Projets, Urbain Serge KENNE

Le Secrétaire Général, Leonel Joël TCHUENTE



ANNEXE : LISTE DES PARTICIPANTS

- 1 ABESSOLO MENGUE E. Non voyante
- 2 ATANGANA MENGUE Martine Trésorière ANAUMIC 97 59 55 08
- 3 AYISSI Jean Paul SG MADHALEK 74 89 68 80
- 4 BEYINA LEBA Christophe Non voyant
- 5 ESSOMBA ENA Dieudonné Mal voyant
- 6 KENGNI TIOMO Daniel Président ANAUMIC 99 48 06 88
- 7 KENNE Urbain Serge Chargé des projets AMAUMIC 96 02 28 63
- 8 LEMANA Serges Bertrand Secrétaire Adj./MADHALEK 75 71 94 87
- 9 MENO MENYE François Non voyant
- 10 MINSSA EDJANA Bertin Non voyant 78 79 73 03
- 11 MVONDO MVOGO Alain Délégué ANAUMIC Centre 96 87 96 25
- 12 NDONGO Leonard Non voyant 75 21 38 02
- 13 NGO MBOGOL NDOLO Joséphine Mal voyante 50 98 83 07
- 14 NGONO ONANA Jean Marie Mal voyant S/C Mballa 95382875
- 15 NGONO Rachelle Personnel Centre social 78 59 79 88
- 16 NKADA Mathieu Non voyant
- 17 NKE Regine Non voyant
- 18 NKOGO ONANA Julien Non voyant 52 63 14 95
- 19 NOAH Paul Non voyant 70 70 73 06
- 20 NOMO BIDJOGO Parfait Non voyant 74 26 79 75
- 21 NYEBE NDZOBO Jean Bosco Non voyant
- 22 ONAMBELE Cleopas Non voyant
- 23 TCHUENTE Leonel Joël SG ANAUMIC 96 50 55 65
- 24 TOUA Matilde A2 Maire Monatélé 74 36 98 14
- 25 TSANGA NKE Paulin Guide
- 26 TSIMI OHANDJA C. Non voyant 78 11 88 02
- 27 ZO’O Jean Cyrille Représentant Sous-préfet 74 33 36 66







Contact


POUR TOUTES VOS DEMANDES, REMARQUES OU SUGGESTIONS, ENVOYEZ UN E-MAIL A :


Association Anaumic_Cliquez ici :


Renseignements complémentaires au :
(+237) 243 56 70 34
699 48 06 88
674 73 57 56
691 83 87 81



Adresse Postale:
B.P. 159
YAOUNDÉ
Cameroun

Retour page Rapports Ateliers_